Origine du Kyokushin

bonhomme Logo2 bonhomme - inverse

KARATÉ KYOKUSHIN

Le fondateur de notre système MASUTATSU OYAMA est né en 1923, près de Séoul, en Corée du Sud. Il a étudié le Kempo chinois à l’âge de 9 ans. À l’âge de 12 ans, il est allé vivre au Japon et s’est inscrit à l’Université. Après avoir maîtrisé le Judo, il est devenu un étudiant de GICHIN FUNAKOSHI, ses progrès étaient tellement rapides, qu’à l’âge de 17 ans il est devenu 2e dan et à 24 ans 4e dan. Convaincu qu’il voulait consacrer le reste de sa vie à répandre les connaissances du karaté, il a passé l’année suivante en isolement de la société humaine, vivant dans des temples et dans les montagnes; en s’adonnant aux rigueurs des arts martiaux, s’entraînant jour et nuit et méditant sur les préceptes Zen, à la recherche de l’édification. En 1951, il est retourné à la civilisation et a débuté sa propre salle à Tokyo.

KYOKUSHINKAI EN GRANDE BRETAGNE

Depuis le fondation du Karaté Kyokushinkai Britannique (BKK) en 1965, nous avons observé une progression continue en importance et habileté, d’une des organisations de karaté les plus respectées en Bretagne. Une des raisons majeures de cette progression découle directement de la forte personnalité et la détermination du chef instructeur HANSHI STEVE ARNEIL 9e dan. Son entendement des connaissances et efforts sans limite a bâtit solidement l’unité du Karaté Kyokushin Britannique. (BKK)

Hanshi Steve Arneil a voyagé à travers le monde pendant plusieurs années, son voyage a culminé au Japon où il a séjourné plusieurs années afin d’augmenter ses connaissances des arts martiaux. Il a aussi contribué à la société du BKK dans les années 70, entre autre chose, il était entraîneur de l’équipe Britannique, qui fut couronnée de succès après avoir vaincu le Japon au Tournoi Mondial.

Le karaté Kyokushin a débuté à Londres lorsque Hanshi Steve Arneil et Bob Boulton sont retournés en Grande-Bretagne après 4 ans d’étude au Kyokushin Honbu à Tokyo. Le premier dojo Kyokushinkai de Londres et ce club deviendrait bientôt le meilleur club de la Grande-Bretagne. En 1965, ils ont fondé le BKK.

En l’espace de 2 ans, le BKK possédait plus de 17 étudiants qui étaient qualifiés comme étant les représentants internationaux Britannique. Steve Arneil dirigeait l’équipe britannique et anglaise lorsque celle-ci a remporté le Championnat Mondial (le premier pays en dehors du Japon à réussir un tel exploit) il a reçu la distinction honorifique du Meilleur Entraîneur au monde.

Le karaté KYOKUSHINKAI BRITANNIQUE possède plus de 80 Dojos en Grande-Bretagne et en 1978 a tenu le plus gros tournoi de karaté, qui a eu lieu en Grande-Bretagne au Stade Wembley. LeKYOKUSHINKAI est maintenant reconnu pour ses standards élevés de combat lors de tournois, est basé sur un contact total. Toutefois, le BKK entre en compétition aux tournois de katas, aux tournois Wuko et aux tournois de méthode clickers (qui est une innovation Kyokushinkai).

Le BKK est un membre fondateur de la FÉDÉRATION INTERNATIONNALE DE KARATÉ et par l’entremise de cette organisation, il continuera de faire part des événements mondiaux avec des karatékas KYOKUSHIN ayant une idéologie semblable.

Le BKK est aussi membre fondateur du Conseil d’Administration du karaté Anglais.

Le syllabus des grades est un des plus compréhensif au monde et est administré et contrôlé en Bretagne par une Commission d’examinateurs qualifiés.

Qu’est-ce que le KYOKUSHINKAI ?

Le karaté est à la fois un art et une philosophie, car chaque personne possède une personnalité différente, se reflétant dans leur propre interprétation. Par conséquent, les Maîtres de karaté ont fondés leurs propres écoles en enseignants leurs méthodes ou kyu.

KYOKUSHINKAI est la nomenclature allouée à notre méthode.

KYOKU: ultime
SHIN: vérité ou réalité
KAI: rencontrer, joindre, associer